Les apports de l’intelligence artificielle dans la lutte contre la fraude

Des fibres optiques dans la tête

Avec Heptalytics, rentrez dans l’ère de la lutte prédictive.

A l’évocation de la solution Heptalytics, la première réaction de nos clients Fintech, Établissements de Paiements ou même bancaires est souvent d’indiquer qu’ils sont déjà équipés pour lutter contre la fraude. Mais, en approfondissant, et en expliquant le fonctionnement de Heptalytics, nos interlocuteurs souhaitent systématiquement en savoir plus, et tester notre solution dans leur propre environnement.

Car nous observons une asymétrie entre une compréhension a priori des apports de l’intelligence artificielle dans la lutte contre la fraude et les apports réels de notre solution Heptalytics, qui sont beaucoup plus larges et profonds que ce qu’auraient pu attendre nos clients. Et c’est une très bonne nouvelle !

Les attendus de nos clients sur les apports de l’intelligence artificielle dans la lutte contre la fraude sont massivement focalisés sur la détection de la fraude. En effet, notre solution contextualise chaque transaction. En observant qu’une transaction est la concrétisation d’un processus de décision, nous avons déployé une méthodologie d’analyse sur plusieurs dimensions : la transaction, le compte, puis les dimensions comportementales et relationnelles. En sortie, la solution Heptalytics permet pour chaque événement client d’identifier les signaux faibles caractéristiques d’une fraude, alors que selon un ensemble de règles préalablement établis, la transaction serait considérée comme juste. Inversement, par ces mêmes signaux faibles, la solution Heptalytics permet d’identifier les cas de faux positifs. De fait l’intelligence artificielle libère le plein potentiel de l’expertise métier « AI powered business knowledge » et affecte ou révise en temps réel les scorings liés à telle transaction, ou tel utilisateur. Charge ensuite à nos clients Fintech, Établissements de Paiements ou Banques de bloquer, enquêter, ou laisser passer les transactions associées.

Mais notre solution Heptalytics ne se limite pas à la question de la détection de la fraude, car la solution a été pensée pour assister les opérations au quotidien. Ainsi, c’est un véritable Back-office qui est proposé aux opérations, avec un ordonnancement des vérifications de 1er et 2ème niveau : les tâches sont allouées aux opérations par priorité et par portefeuille d’activité : non seulement les vérifications à réaliser sont nettoyées des faux positifs, ou des doublons, mais en sus, elles sont hiérarchisées – ce qui permet aux équipes de travailler avec les bons niveaux de priorité par rapport aux risques identifiés.

Toujours pour les opérations, notre solution Heptalytics propose automatiquement la rédaction de scripts d’appels clients et alertes réglementaires. Cela permet aux opérations de retrouver les alertes dans un contexte défini – plusieurs alertes peuvent être regroupés dans un même cas de vérification – et, quand cela est nécessaire, de fournir auprès des autorités de contrôle une déclaration avec l’ensemble des pièces associées.

Comment cela fonctionne-t ’il ? Il n’est pas très juste, en réalité d’évoquer simplement les apports de l’intelligence artificielle, car notre plate-forme sollicite non pas UNE mais différents systèmes d’intelligence artificielle : des systèmes experts de détection de patterns, des graphs neural networks, et des solutions d’analyse de données non structurées (OCR, etc. ). En appelant ces différents actifs, qui sont sollicités dans un ordonnancement établi, notre SAAS Heptalytics permet donc d’obtenir des résultats pertinents, sans avoir besoin de surentraînement, et sans risque, non plus de phénomènes hallucinatoires que l’on peut observer dans des mondes totalement probabilistes. Le fonctionnement de notre solution tranche avec les systèmes de règles qui fixent des seuils d’acceptabilité par rapport à un pattern donné. Les seuils s’interprètent dans des plages, et sont systématiquement combinés à d’autres facteurs (les signaux faibles). En ce qui concerne les relations, la construction par « embedded user » permet d’identifier les cas de mule avant même la survenance de la fraude. Avec Heptalytics, nous sommes dans ce cas de figure rentrés dans l’ère de la lutte prédictive.