Pourquoi notre positionnement est-il stratégique ?

Jeu d'échecs

France 2030

Le 16 juin 2023, à l’occasion du salon Vivatech, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé un plan d’ensemble ambitieux, financé par France 2030 pour soutenir les acteurs de l’intelligence artificielle. Il se décline notamment avec un financement de 500 M EUR pour faire émerger 5 à 10 pôles de recherche et de formation à l’IA de rang mondial, l’accès facilité aux supercalculateurs et bases de données, et l’accompagnement des entreprises françaises dans l’adoption de l’IA. Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances synthétise les mesures annoncées sur l’Intelligence Artificielle : « Le but de ces mesures est d’aller plus vite et plus loin, pour améliorer la formation de nos ingénieurs, augmenter les capacités de calcul mises au service de nos startups et le soutien économique aux pépites donc nous disposons. »

Révision de la Directive Européenne sur les Paiements (DSP3)

Dans le même temps, fin juin 2023, les premières propositions issues de la révision de la Directive Européenne sur les Paiements (DSP3) ont été publiées. Ces propositions renforcent notamment l’architecture en open-banking (accès aux comptes en API), mais aussi un partage organisé entre les banques et les prestataires de paiement des informations relatives à la fraude, et notamment les numéros d’IBAN utilisés par les escrocs.

Souveraineté économique

Fin août 2023, la volonté et l’ambition française ont été affirmées à nouveau lors de la #Ref2023 par Jean-Noël Barrot, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, chargé de la Transition numérique et des télécommunications.

Pour Jean-Noël Barrot, la souveraineté sur l’Intelligence Artificielle est essentielle, car la domination technologique précède la domination économique.

Il est aussi précisé, à l’exemple des choix techniques posés par Mistral AI, que la question de la souveraineté économique ne se pose pas nécessairement sur la possession de l’ensemble de la chaîne de valeur, mais sur une vision partagée pour une préférence nationale, en tenant compte de la concurrence mondiale.

Heptalytics : un positionnement stratégique

France 2030, DSP3, Souveraineté économique : Heptalytics, solution d’intelligence artificielle pour la cybersécurité dans les paiements répond bien au momentum créé par les annonces de l’été 2023.

En effet, Heptalytics propose une solution d’intelligence artificielle aux acteurs des paiements. Heptalytics est également fondamentalement structurée pour répondre aux exigences de la DSP3 : son architecture ouverte permet de dialoguer en API en open banking, et prévoit un système d’échange des données réputées à risques pour lutter contre les signaux faibles, ou avérés de fraude dans les paiements.

Enfin, ses capitaux étant français, et étant basé en France, et appelant des compétences françaises, Heptalytics participe à la souveraineté économique.